03/04/2020

Séniors, attention aux sels invisibles dans votre alimentation

Alimentation séniors : attention aux sels invisibles dans votre alimentation
Alimentation séniors : attention aux sels invisibles dans votre alimentation

Pour votre santé, évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé... nous connaissons tous cet adage. Pour le sel cela semble facile : il suffirait de ne pas abuser de la salière. Et pourtant dans les faits ce n’est pas si simple, notre alimentation regorge de ce que nous pouvons appeler les « sels invisibles ». Alors comment les reconnaître et apprendre à les éviter ?

 

Qu’est-ce que le sel et pourquoi les seniors doivent en limiter la consommation ?

 

Le sel de table est composé essentiellement de chlorure de sodium. Notre organisme étant incapable de le synthétiser, le sodium doit être apporté par notre alimentation. Il est indispensable à la vie car il joue un rôle important dans la régulation de la tension artérielle et le maintien de l’équilibre hydrique. Il contribue aussi à la contraction musculaire, et au transport des signaux nerveux.

Mais une consommation excessive de sodium entraîne un risque accru de maladies cardiovasculaires et d’hypertension artérielle. Il est donc nécessaire de contrôler sa consommation de sel. Les français consomment entre 9 et 12g de sel par jour, alors que l’OMS recommande une consommation de sel inférieure à 5g par jour (soit 2g de sodium).

Le sel a deux propriétés particulièrement intéressantes, très largement utilisées par l’industrie agro-alimentaire : c’est un exhausteur de goût et un très bon conservateur.

Si vous souhaitez réduire votre consommation de sel, suivez les conseils de notre diététicienne pour donner du goût aux aliments sans utiliser de sel.


Les sels invisibles

Les sels invisibles font partie des aliments que nous consommons. Pour certains aliments nous sommes déjà sensibilisés ; on sait par exemple que la charcuterie et les fromages, du fait de leur fabrication, sont très riches en sel.

Un aliment consommé au quotidien dans les foyers français apporte à lui seul 30% des apports quotidiens : il s’agit du pain. Pas si étonnant que ça quand on sait qu’il n’est composé que de farine, d’eau, de levure et de sel...

Les plats du commerce sont extrêmement riches en sel, leur consommation est donc à limiter.

Certaines eaux gazeuses sont également à contrôler car riches en sodium, c’est le cas par exemple de la Vichy.

Mais certains aliments qui contiennent du sel pourraient bien vous surprendre ! En effet on trouve aussi du sel dans les céréales du petit déjeuner, les biscuits, et même dans les compotes.

 

Comment limiter ces « sels invisibles » ?

Modérer sa consommation de sel reviendrait donc à limiter sa consommation de produits industriels et à favoriser le fait maison.  Il faut également apprendre à lire les étiquettes afin d’éviter les produits les plus riches en sel. Mais attention ! Les industriels le nomment de différentes façons : sodium, chlorure de sodium…, et 1g de chlorure de sodium correspond à 2.5g de sel.

Notre diététicienne Saveurs et Vie vous explique comment lire une étiquette nutritionnelle.

 

Attention à nos aînés, un régime sans sel non motivé par une pathologie ou une prescription médicale est anorexigène et peut entraîner une diminution des apports, avec une perte d’appétit. On privilégiera un juste dosage du sel de façon à éviter une dénutrition due à une baisse des apports.

 

Saveurs et Vie, société de livraison de repas à domicile, vous propose des menus variés et à teneur contrôlée en sel. Contactez-nous au 01 41 733 733 pour plus d'informations.

 

Votre Diététicienne Saveurs et Vie, Léa VIALATTE

 

 

J'appelle Saveurs et Vie

01 41 733 733

 
1 Début 2 Terminé

Saveurs et Vie me rappelle

Je contacte Saveurs et Vie par e-mail

Nous écrire par email