05/02/2020

Peut-on manger gras après 60 ans ?

Alimentation séniors : peut-on manger gras
Alimentation séniors : peut-on manger gras

Les matières grasses ont souvent mauvaise réputation : incriminées dans les questions du surpoids et de l’obésité ainsi que dans les maladies cardio-vasculaires, elles ont tendance à être peu consommées, surtout par les séniors. Bien qu’il soit vrai qu’une consommation excessive de lipides soit néfaste pour la santé, les matières grasses sont néanmoins indispensables à l’organisme et doivent être consommées quotidiennement. Il n’existe pas de bon gras ou de mauvais gras, chacun ayant ses bienfaits. Mais quelles matières grasses consommer ?

Peut-on manger du beurre après 60 ans ?
Doux, demi-sel ou salé, le beurre est une matière grasse animale, fabriquée à partir de crème. Très gouteux, le beurre est très apprécié des français. Source d’énergie, il apporte de la vitamine A qui joue un rôle important dans la vision, dans la croissance osseuse et qui est également antioxydante. Les lipides contenus dans le beurre, les acides gras saturés ont une mauvaise réputation. En effet, consommés en excès, ils ont un effet délétère sur la santé. Cependant, nul besoin de les diaboliser lorsqu’ils sont consommés en quantité raisonnable. En plus de leur apport d’énergie, ils sont impliqués dans la constitution de nos membranes cellulaires. On les retrouve essentiellement dans les produits d’origine animale consommés quotidiennement tels que la viande ou les produits laitiers (dont le fromage). De ce fait, il est important de ne pas abuser du beurre. Cependant, il n’est pas nécessaire de l’éliminer de notre alimentation : une consommation de 10 à 20 g par jour, cru sur des tartines de pain ou à laisser fondre sur les légumes par exemple est recommandée. Il faut cependant éviter de le cuire, le beurre supportant mal la chaleur et pouvant dégager des composés nocifs.

La crème fraîche : à consommer avec modération
Comme le beurre, la crème fraîche est une matière grasse animale, fabriquée à partir du lait. Elle est aussi source d’énergie et celle-ci va être variable selon le type de crème fraîche utilisée (il en existe à différents pourcentages de matière grasse : 5%, 15%, 30%, 40%). La crème fraîche apporte de l’onctuosité et une saveur douce et agréable aux plats. Cependant, elle est également composée d’acides gras saturés. Elle sera donc à utiliser occasionnellement.

Les huiles végétales
Comme leur nom l’indique, il s’agit de produits d’origine végétale. Il en existe une très grande variété. Les lipides contenus dans les huiles font partie de la catégorie des acides gras insaturés. Ceux-ci sont réputés pour avoir un effet plutôt protecteur sur la santé cardio-vasculaire. Attention cependant, les huiles étant très énergétiques, il ne faut pas en abuser pour autant. Les huiles sont source d’omégas-3, 6 et 9. Les omégas-3 et 6 sont particulièrement importants car contrairement aux omégas-9, notre organisme ne sait pas les synthétiser. Il est nécessaire de les apporter par l’alimentation.
-L’huile d’olive, qui apporte des omégas 6 et 9 est appréciée pour son goût fruité et puissant. Elle est source de vitamines A, E, D et K. Elle peut être utilisée pour la cuisson car elle supporte la chaleur.
-L’huile de tournesol et l’huile de pépins de raisin sont des sources d’omégas-6 et de vitamine E aux effets antioxydants. Leurs saveurs sont plus douces que celle de l’huile d’olive. Ces 2 huiles peuvent être utilisées pour la cuisson.
-Les huiles de colza, de lin et de noix sont source d’omégas-3. Elles sont donc particulièrement importantes dans notre alimentation. En effet, pour une alimentation santé optimale, il est nécessaire que les apports en omégas-3 et 6 soient équilibrés. Or, ce n’est que rarement le cas, la consommation d’omégas-3 étant trop faible. Du fait de leur apport en omégas-3, il est conseillé de les consommer crues car elles ne supportent pas la chaleur. Toutes 3 sont source de vitamine E.
En termes de quantité, il est recommandé de consommer 1 à 2 cuillères à soupe d’huile par repas et par personne, à utiliser pour la cuisson et les assaisonnements. Il est très important de varier ses huiles au cours de la journée afin d’équilibrer les apports en omégas-3.

Profitez-en pour lire notre article sur les huiles

La margarine : très appréciée des seniors
La margarine est une matière grasse généralement utilisée en remplacement du beurre car elle est réputée meilleure pour la santé. Elle est notamment très prisée des séniors. C’est une matière grasse essentiellement composée d’huiles et d’eau qui ont été hydrogénées pour permettre d’obtenir une texture solide. Certaines margarines contiennent également du lait et la majorité des margarines commercialisées est enrichie en vitamines. Si la margarine a un goût assez fade, elle présente en général un bon équilibre omégas3-omégas-6.

Pour des repas équilibrés, il sera donc conseillé de consommer chaque jour des matières grasses sans en abuser. Du beurre cru, des huiles variées en faisant la part belle à l’huile de colza, de lin ou de noix, de la crème fraîche occasionnellement et éventuellement de la margarine si vous la préférez au beurre.

Prenez conseil auprès de nos diététiciennes et faites-vous livrer vos repas.

Votre diététicienne Saveurs et Vie, Coline Comas

J'appelle Saveurs et Vie

01 41 733 733

 
1 Début 2 Terminé

Saveurs et Vie me rappelle

Je contacte Saveurs et Vie par e-mail

Nous écrire par email