12/02/2020

Dénutrition chez la personne âgée : reconnaître les signes

Alimentation séniors : les signes de la dénutrition
Alimentation séniors : lutter contre la dénutrition

En France, la dénutrition des personnes âgées représente un véritable enjeu de santé publique.

Elle concerne 5 à 10 % des séniors de plus de 65 ans vivant à domicile. Soit un total de 400 000 personnes âgées. Cette proportion est cinq à six fois plus importante chez les séniors vivant en institutions (maison de retraites, hôpitaux…).

La dénutrition, non prise en charge, entraîne une réelle dégradation de la qualité de vie et du pronostic vital de la personne âgée. Il convient donc de la prendre en charge rapidement, pour en prévenir les complications. Ces dernières pouvant être très lourdes, allant de la perte d’autonomie progressive jusqu’à la mort.

De nombreux signaux d’alerte permettent de repérer efficacement un état de malnutrition chez les personnes âgées.  Avant que celle-ci ne s’installe, faites donc le point avec notre diététicienne sur la dénutrition et ses facteurs de risques.

 

Qu’est-ce que la dénutrition ?

La dénutrition est un état pathologique résultant d'un déficit persistant des apports en protéines et en énergie par rapport aux besoins de l'organisme. Cette carence d’apports protéino-énergétique entraîne des fontes musculaires, avec pour conséquence une diminution des fonctions immunitaires et une perte de l'autonomie.

Chez les personnes âgées, particulièrement fragiles, la dénutrition entraîne une dégradation de l’état santé général, avec une aggravation du niveau de dépendance. Elle contribue également à la survenue et/ou la persistance de pathologies.

 

Les conséquences de la dénutrition chez la personne âgée

La dénutrition, non prise en charge, entraîne une réelle dégradation de l'état de santé général.

Chez les séniors, la non-couverture des besoins nutritionnels a pour effet :

- La diminution du système immunitaire, avec pour conséquences : l’augmentation des fréquences et des durées de séjours d’hospitalisation, des risques d’infection nosocomiale (infections contractées à l’hôpital)

- L’augmentation du risque de chutes, et de fractures en raison de la fonte musculaire

- L’aggravation des maladies chroniques et la majoration des risques de complications infectieuses. On observe également des difficultés de récupération lors des périodes de convalescence et de cicatrisation.

- La dépression et l’apparition ou la survenue de troubles cognitifs. Plusieurs études ont d’ailleurs montré un lien entre risque de démence sénile et alimentation

- L’isolement social, une diminution de la qualité de vie

- Une aggravation du niveau de dépendance

- Un déficit vitaminique entraînant une asthénie ainsi que des troubles psychiques ou neurologiques. La carence en calcium est responsable d’une fragilité osseuse.

 

Profitez-en pour lire notre article sur les bienfaits du fromage blanc qui est une source de calcium idéale pour les séniors.

 

Ainsi, les conséquences de la dénutrition sont graves et peuvent être multiples chez les personnes âgées.

 

Repérer et prévenir la dénutrition des personnes âgées

 

Le diagnostic médical de la dénutrition se fait principalement à travers trois données :

  • Le poids : une perte de poids supérieure ou égale à 5% du poids initial en 1 mois, ou supérieure ou égale à 10% en 6 mois.
  • L’albuminémie, dont la mesure s’effectue lors d’un bilan biologique. L'albumine est la protéine la plus présente dans le sang. Une baisse de sa concentration dans le sang est le signe d’une dénutrition.
  • L’IMC (rapport poids/taille au carré) dont la valeur est inférieure à 21

 

Le traitement précoce de la dénutrition, ainsi que la prévention sont d’autant plus efficaces qu’ils sont faits rapidement. Ainsi, certains signes permettant d’évaluer le risque de dénutrition chez une personne âgée avant que celle-ci ne s’installe.

 

Voici quelques signes, qui doivent vous alerter, si vous les constatez dans votre mode de vie : 

  • Une perte d’appétit, une alimentation non équilibrée, un régime restrictif
  • Une perte de poids incontrôlable
  • Une diminution de la prise des repas liée à des troubles de la déglutition et de la mastication
  • Une diminution des capacités physiques (liées ou non à une pathologie) rendant difficile la préparation des repas, et les déplacements pour faire ses courses
  • Maladies, hospitalisations et chutes à répétition, difficultés de cicatrisation
  • Une fatigue importante et inhabituelle  
  • Une diminution des capacités psychiques (démence, dépression, troubles cognitifs, troubles de la mémoire…)
  • L’isolement social et/ou familial, le manque de ressources financières

 

Si vous apercevez ces signes dans votre mode de vie, ou celui d’un proche âgé, pas de panique ! La spirale de la dénutrition n’a rien d’irréversible. Le simple retour à une alimentation équilibrée, la correction des facteurs de risque et des carences nutritionnelles permettent d’éviter les complications associées à la dénutrition. Parlez-en à votre médecin, et faites un point sur votre alimentation avec une diététicienne.

 

Saveurs et Vie vous livre à domicile des repas savoureux et équilibrés. Nous proposons également des menus adaptés aux séniors en situation de dénutrition. Si vous vous sentez dépassés et affaiblis, n’attendez plus pour commander nos repas !

 

Votre diététicienne Saveurs et Vie, Alexandra Romain

 

J'appelle Saveurs et Vie

01 41 733 733

 
1 Début 2 Terminé

Saveurs et Vie me rappelle

Je contacte Saveurs et Vie par e-mail

Nous écrire par email