10/07/2019

Adapter son alimentation pour prévenir les calculs rénaux chez les seniors

Une alimentation adaptée pour prévenir les calculs rénaux chez les seniors
Mieux consommer pour réduire les risques de calculs rénaux chez les personnes âgées

Les différents sels minéraux qui composent les urines peuvent se cristalliser et former des calculs, des « petits cailloux ». Environ 10% de la population sera touchée à un moment ou l’autre de sa vie par un calcul rénal, d’autant que le risque de récidive est élevé. Souvent asymptomatiques, les calculs de faible taille s’évacuent tout seuls, mais certains provoquent des douleurs violentes qui irradient jusque dans les organes génitaux. Chez les personnes prédisposées, il est possible de prévenir les récidives en adoptant des règles diététiques simples.

 

Boire au moins 2 litres d’eau par jour

La règle de base est de boire suffisamment ! Au moins 2 litres d’eau tout au long de la journée et particulièrement avant le coucher, car les urines se concentrent durant la nuit. N’hésitez donc pas à boire quand vous vous réveillez la nuit.

En bouteille ou du robinet, toutes les eaux conviennent, d’autant que le senior boit souvent trop peu. En revanche, quelques boissons telles que l’infusion de menthe, le thé trop fort, la bière, le vin blanc, le lait, le soda ou encore les boissons contenant de la caféine et de l’alcool sont à modérer.

Les eaux pétillantes, riches en bicarbonates sont recommandées car elles participent à l’alcalinisation des urines, mais attention à la forte teneur en sel pour certaines, préférez la Salvetat, Badoit ou encore Perrier.

Limiter la consommation de sel

Le sel favorise la concentration du calcium dans les urines, plus vous en consommez et plus vous risquez d’avoir un calcul calcique. Chez les personnes prédisposées, il est donc utile de rechercher un excès de sel dans l’alimentation.

Il convient d’abord de modérer l’utilisation du sel de table et de limiter la consommation d’aliments riches en sel : les produits industriels, les charcuteries, biscuits apéritifs, les conserves, certaines eaux gazeuses (Vichy, St-Yorre…) …

L’utilisation des aromates et des épices constitue une alternative pour donner de la saveur aux plats. Cependant, la restriction en sel n’est pas conseillée après 70 ans, il est essentiel que la personne âgée puisse conserver le plaisir de manger.

Mangez des fruits et légumes

Ils sont d’excellentes sources de fibres et de potassium qui permettent d’augmenter la quantité de citrate dans les urines. Cet élément va empêcher la formation des calculs. Il est donc une fois de plus important d’atteindre et dépasser les recommandations nationales sur les 5 fruits et légumes par jour. Riche en citrate, buvez un verre de jus d’oranges pressées chaque matin pour réduire l’acidité des urines.  

Cependant, certains végétaux renferment aussi des quantités importantes d’oxalate, qui se cristallise avec le calcium (à l’origine de 75% des calculs). Les sujets prédisposés doivent modérer leur consommation des aliments qui en contiennent.

Les plus riches en oxalate sont les fruits à coque (noix, noisette…), les épinards, les blettes, l’oseille, le brocoli, certains fruits rouges… et surtout la fève de cacao (chocolat).

Découvrez aussi notre article sur les fruits et légumes de l’été bons paour la santé des séniors

 

Mangez des protéines, mais attention, pas d’excès

Plus l’apport en protéine est élevé et plus la concentration du calcium et de l’acide urique dans les urines augmente. Un excès peut donc favoriser leur cristallisation en calcul sous l’effet de l’acidification.

En pratique, il convient chez les personnes concernées de limiter leur consommation d’abats (foie, cœur, tripes…) et de manger 150g à 200g de viande, poisson ou œuf par jour.

Le sujet âgé étant à risque de dénutrition, la mise en place d’un régime végétarien n’est pas conseillée. Les apports quotidiens en protéines animales lui fournissent des nutriments essentiels au maintien de ses fonctions musculaires.

 

Commandez nos repas adaptés aux personnes âgées et faites-vous livrer à domicile

 

Votre diététicien, Ludovic Potron

 

J'appelle Saveurs et Vie

01 41 733 733

Saveurs et Vie me rappelle

Je contacte Saveurs et Vie par e-mail

Nous écrire par email